Melanome : vers l’autorisation d’une therapie d’un nouveau genre

A la fin du mois d’octobre, l’EMA a donné son accord pour qu’une nouvelle thérapie reçoive une autorisation de mise sur le marché à destination de certains cas de mélanomes. Avec l’Imlygic® (Amgen), c’est un argumentaire en deux points que les chercheurs ont mis au point.
La thérapie est en effet basée sur la double action d’un virus génétiquement modifié : HSV-1, qui provoque normalement l’herpès labial.

Fondation Arc

mélanome

En savoir plus

Immunothérapie : la cle contre le cancer residerait dans notre intestin

Déjà prometteuse, cette approche vient peut-être de franchir un nouveau cap grâce à des travaux de chercheurs de l’Université de Chicago. Ces derniers viennent en effet de démontrer que la composition bactérienne de notre microbiote pourrait jouer un rôle déterminant dans le succès, ou l’échec, d’une immunothérapie.

Sciences et Avenir

GRENOBLE, 2015 03: ET-D5, an oral chemotherapy. Protein sample prepared in Laemmli buffer. ET-D5 is an anti-cancer molecule that can kill cancer tumors without damaging nearby organs. ET-D5 is developed by the start-up Ecrins -Therapeutics, founded in 2010. Oral chemotherapy. AurŽlie Juhem, scientist and research director at Ecrins Therapeutics, is working on this molecule cancer for seven long years in partnership with the Institut Curie. Many promising tests have already been carried out on mouses. To move to the next stage, clinical trials in humans, the young start-up must raise Û 500,000. The Financement of this research will be done through a platform of "crowdfunding". When this amount will be found, the first human trials could begin on patients of cancer center LŽon BŽrard in Lyon. Ecrins Therapeutics team CEO: Dr Andrei POPOV: Trained initially as a doctor, Andrei Popov graduated from the Sechenov Moscow Medical Academy in 1988. He then worked as doctoral and postdoctoral fellow at the Babraham Insitute in Cambridge, UK, and at the European Molecular Biology Laboratory (EMBL), Heidelberg, Germany. He received his PhD in biology in 1997 for his work on the creation of transgenic mice carrying and expressing functional germ-line shaped human immunoglobulin loci. A European Molecular Biology Organization (EMBO) and Human Frontier Science Program (HFSP) fellow during his spell at EMBL, in 2003 Andrei Popov became a laureate of the Inserm program ÒAvenirÓ. This grant allowed him to establish an independent research group at Inserm in Grenoble, France, with a focus on the mechanisms of cell division and bioactive small molecules, both fields relevant to oncology. Andrei authored 25 publications in peer-reviewed scientific journals, obtained 10 research grants and is the named inventor on 2 patents. In 2010 Andrei left academia in order to create (with Dr Aurelie JUHEM and Pr Franois Berger) the startup Ecrins Therapeutics. Dr Delphine LECERCLE: D *** Local

En savoir plus

Leishmaniose : le parasite s’entoure d’un escadron de vesicules

Une étude de l’Université McGill identifie un nouveau mécanisme d’action de la maladie, dont la prévalence atteint plus de 12 millions de personnes dans le monde. Les chercheurs canadiens montrent comment le parasite libère des petites vésicules extracellulaires dans l’intestin des phlébotomes femelles, qui transmis avec le parasite lors de la piqûre, contribuent à activer le mécanisme d’infection chez l’hôte. Ces données permettent donc l’identification d’une nouvelle cible pour l’élaboration de vaccins contre la leishmaniose, voir contre d’autres maladies parasitaires.

Santelog

Lire l’article

Schizophrénie : des anti-inflammatoires pour la prévenir ?

Prévenir la schizophrénie en calmant le système immunitaire du cerveau via des anti-inflammatoires, c’est l’hypothèse d’une équipe internationale qui associe des niveaux d’activité immunitaire élevés et le risque de schizophrénie. Ses conclusions, présentées dans l’American Journal of Psychiatry suggèrent que si une plus grande activité « microgliale » peut être un signe de schizophrénie, la détecter et la réduire pourrait empêcher le développement de la maladie.

Santelog

En savoir plus

Douleurs du cou : l’acupuncture fait ses preuves

Dans une étude publiée dans les Annals of Internal Medicine, une équipe de scientifiques américains et britanniques a sélectionné 517 patients atteints de douleurs chroniques du cou persistant depuis plus de 3 mois. Résultat, ces volontaires ont vu leur douleur diminuer de 32 % depuis le début des séances. Un résultat qui se situe bien au-delà des 9 % généralement obtenus en couplant physiothérapie et exercices.

Pourquoidocteur

En savoir plus

Scarlatine : un retour mondial tout en resistance

Une étude internationale de l’Université du Queensland (UQ) constate la ré-émergence de la scarlatine. Grâce à des techniques de séquençage du génome, leur étude révèle une augmentation de l’incidence des bactéries en cause dans la maladie et leur résistance croissante aux antibiotiques. Ces données, présentées dans les Scientific Reports, font en particulier, état d’une épidémie au Royaume-Uni ayant donné lieu à 12.000 cas en un an.

Santelog

Lire l’article

Des robots biologiques tueurs de bacteries

Utiliser ces bactériophages (ou phages) pour traiter les infections n’est pas une idée nouvelle à proprement parler, mais la stratégie envisagée par deux jeunes docteurs en biologie synthétique est très différente. Il ne s’agit plus d’administrer les virus tels quels, mais d’utiliser simplement leur enveloppe, appelée «capside», pour y placer des ciseaux moléculaires capables de découper l’ADN des bactéries.

Le Figaro Santé

Eligo Bioscience CEO and co-founder Xavier Duportet poses in his laboratory at the Pasteur Institute in Paris on October 30, 2015. Eligo Bioscience is a startup using synthetic biology platform to develop “eligobiotics”:a new generation of highly precise antimicrobials. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT

En savoir plus

Alzheimer : Le donepezil repousse l’echeance du placement

Si son efficacité est parfois controversée, cette étude britannique suggère que le donépézil permet de garder les patients atteints, même à stade avancé, plus longtemps à domicile et donc de retarder l’admission en service ou établissement spécialisé. Les conclusions, présentées dans le Lancet Neurology,suggèrent qu’un traitement précoce peut donc, tout de même, réduire la progression de la maladie.

Santelog

En savoir plus

Cancer : de minuscules grenades therapeutiques à declencheur thermique

Elles se dégoupillent à la chaleur de la tumeur, ce sont de minuscules grenades thérapeutiques, précisément des liposomes ou petites vésicules chargées d’anticancéreux. Elles font l’objet de deux recherches présentées à la Conférence annuelle du National Cancer Research Institute (NCRI) (Liverpool) et contribuent à régler le défi du ciblage précis des tumeurs, tout en épargnant les cellules saines.

Santelog

Cellules endothéliales humaines infectées par Pseudomonas aeruginosa, avec une perte des jonctions cellule-cellule (VE-cadhérine en violet) et des microtubules (vert) dans la zone infectée à droite de l¿image.

Lire l’article