LONGÉVITÉ : Le rat-taupe livre un secret contre le cancer

On connaît son extraordinaire longévité, mais aussi sa résistance au cancer : cette équipe de l’Université de Liverpool revient sur les processus cellulaires qui contribuent à la résistance du rat-taupe. Alors que l’incidence du cancer est comparable chez l’animal et chez les humains, que les taux de mortalité associés sont similaires voire supérieurs chez l’animal, ces travaux, présentés dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) suggèrent que les rats-taupes sont capables d’inhiber les processus métaboliques des cellules sénescentes, qui deviennent ainsi moins pathogènes.

Source: LONGÉVITÉ : Le rat-taupe livre un secret contre le cancer

Thé chaud, alcool et tabac : un mauvais cocktail pour le cancer de l’œsophage

Selon des chercheurs chinois, le thé chaud multiplierait par 5 le risque de développer un cancer de l’œsophage. Un facteur de risque repéré chez des fumeurs consommant régulièrement de l’alcool. Quels effets ont le thé, l’alcool et le tabac sur l’œsophage, l’un des organes des voies aérodigestives supérieures (VADS) exposés au risque de cancer ?

Source: Thé chaud, alcool et tabac : un mauvais cocktail pour le cancer de l’œsophage

EXERCICE PROFESSIONNEL : Pourquoi certains généralistes capitulent

Cette recherche britannique, menée à l’Université d’Exeter, sur les raisons pour lesquelles les médecins généralistes abandonnent la médecine générale et plus particulièrement les soins directs aux patents pose de multiples questions : celui de l’évolution professionnelle, des conditions d’exercice et de la disponibilité, des déserts médicaux et, bien entendu, de la délégation des soins et de la coordination pluridisciplinaire.

Source: EXERCICE PROFESSIONNEL : Pourquoi certains généralistes capitulent

Première mondiale mondiale en France: un anti inflammatoire contre le mélanome

C’est à Toulouse, dans le très moderne Oncopole, que l’histoire de la lutte contre le mélanome est en train d’écrire une nouvelle page.Depuis 5 ans, les médecins relévent la tête devant ce cancer de la peau responsable de 66 000 décès par an dans le monde.

Pourquoi Docteur

Lire la suite