Vieillissement : la protéine qui l’accélère et l’autre qui le ralentit

Des scientifiques du Scripps révèlent ici un nouveau processus cellulaire sous-jacent au vieillissement prématuré : précisément, 2 gènes qui s’équilibrent l’un l’autre pour maintenir une fonction cellulaire normale et saine. Une perturbation dans l’un des gènes, spns1, induit la “sénescence” prématurée, l’autre gène, atp6v0ca, est capable de supprimer cet effet délétère. Des travaux présentés dans la revue Autophagy suggèrent que des modifications génétiques pourraient contrecarrer le vieillissement prématuré et prolonger la durée de vie…

Santé Log

Lire l’article

Un lien établi entre le fructose, maladies métaboliques et du cerveau

D’après une nouvelle étude américaine, la consommation de fructose pourrait modifier l’expression de centaines de gènes. Ces effets génétiques dans le cerveau seraient associés à plusieurs maladies métaboliques comme le diabète, mais aussi à des maladies du cerveau comme la maladie d’Alzheimer ou encore le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention.

Doctissimo

Lire l’article