Sclérose en plaques : 1 nouveau traitement efficace pour les 2 formes de la maladie

Ce médicament qui cible certaines cellules du système immunitaire est présenté comme une grande percée thérapeutique pour la sclérose en plaques (SEP). L’ocrelizumab, c’est le nom de la molécule dont l’efficacité est documentée dans 2 essais publiés dans le New England Journal of Medicine. Une molécule capable de traiter à la fois les types primitifs progressifs et rémittents de sclérose en plaques, mais qui à ce stade entraîne aussi des effets indésirables parfois sévères.

Santé Log

Lire l’article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *