OBÉSITÉ : Rap1, la cible à éliminer inhiber pour augmenter la satiété

Adopter un régime alimentaire riche en graisses entraine des changements dans le cerveau qui augmentent l’activité d’une protéine, Rap1, qui à son tour induit une diminution de la sensibilité à la leptine, « l’hormone de la satiété », ce favorise le développement de l’obésité. Ce tout nouveau mécanisme, découvert et décrit par cette équipe du Baylor College of Medicine désigne ainsi, dans les Cell Reports, une cible thérapeutique très prometteuse, Rap1, pour le traitement de l’obésité humaine.

Santé Log

Lire l’article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *