Un pas vers la récupération totale après un AVC

Pendant 5 ans, le Dr Carmichaël et son équipe ont donc dressé la liste de toutes les molécules les plus répandues dans le cerveau après un AVC. Ils ont constaté que l’une d’entre elles, appelée GDF-10, favorisait la formation de nouvelles connexions dans les cellules du cerveau permettant de récupérer la capacité de contrôler les mouvements du corps. “Cette découverte indique que le régénération des tissus du cerveau après un AVC est un processus unique plutôt qu’une simple réactivation des molécules actives” explique l’équipe.

Top Santé

Zoom sur cette découverte

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *